Démission collective au PS de Roubaix

bv000349

Ils sont 56 à claquer la porte du Parti socialiste, à Roubaix. La section comptait au total, avant cette démission collective, 380 militants.

Les termes employés dans la lettre qu’ils ont adressée à leur parti, révélée par La Voix du Nord, sont cinglants : «Aveuglé par les ambitions personnelles et rongé par le sectarisme, [le PS de Roubaix] est devenu un vase clos où être partisan se résume à se ranger derrière l’un ou l’autre, plutôt que de s’engager collectivement pour la population roubaisienne. Entre non-respect des engagements, chasse aux sorcières, exclusions et calomnies, la démocratie depuis un an y est invoquée sans cesse, pour mieux en masquer l’absence. Soutenu aveuglément par une fédération qui n’a jamais tenté de comprendre les enjeux locaux, le PS de Roubaix est devenu la chasse gardée des professionnels de la politique.»

Dans les colonnes du journal local, le secrétaire de la section, Mehdi Massrour, évoque «une crise d’égos». Il indique qu’une vingtaine de signataires ne seraient pas à jour de cotisation, qu’un autre aurait déjà été exclu, deux auraient déjà démissionné, deux autres encore seraient, selon-lui, des inconnus.

La gauche locale était divisée depuis des mois, à la suite de la décision du maire sortant, de ne pas reconduire plusieurs sortants. Cette liste de démissionnaires devrait se transformer d’ici quelques temps en liste pour les municipales.

Source : Le Figaro

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s