Fermeture de l’Intermarché de Lille-Sud : des reclassements en Pologne ou dans les Balkans ?

Implanté il y a un plus de vingt ans rue de Marquillies àLille-Sud, le supermarché Intermarché fermera ses portes cet été. Le personnel (vingt-cinq personnes) a été convoqué le 2 juin.

Source : La Voix du Nord

La direction du magasin lui a annoncé la fin d’activité. Selon un porte-parole de la direction régionale, l’enseigne n’était plus viable d’un point de vue économique. « La dégradation des résultats ne permettait plus de maintenir l’activité. Ce n’était plus rentable ». Certains aspects de ce futur plan de sauvegarde de l’emploi surprennent quelque peu.

Remis en main propre aux salariés contre décharge, un courrier est accompagné d’un questionnaire de mobilité relatif au reclassement à l’étranger. Après la première question « Accepteriez-vous un reclassement à l’étranger ? », une autre se montre plus précise : « Si oui, accepteriez-vous un reclassement dans l’un des pays suivants ? » La Belgique arrive en tête de liste. Rien de surprenant.

Un Intermarché est par exemple implanté à Mouscron, à quelques minutes de Wattrelos et de la voie rapide urbaine menant à Lille. Les autres destinations sont plus surprenantes. La Pologne, le Portugal, les pays « du Balkan » (sic).

Restent les aspects sociaux : « Avez-vous des restrictions à formuler s’agissant de la rémunération susceptible de vous être proposée pour un poste à l’étranger ? », demande le questionnaire. Ouvrant la sous-question : « Niveau minimal de rémunération ». Dernière interrogation : « Avez-vous éventuellement d’autres restrictions s’agissant des caractéristiques des emplois susceptibles de vous être proposés (nature de l’emploi, temps de travail, congés payés, conditions de travail) ? »

« Une première étape »

Interrogée, la direction régionale d’Intermarché explique que ce formulaire ne représente qu’une « première étape » et que « d’autres formulaires de mobilité suivront dans les semaines qui viennent ». « Évidemment, d’autres solutions seront proposées aux salariés, souligne une porte-parole. Dans la grande agglomération lilloise, nos enseignes comptent une vingtaine de magasins. »

Une cellule d’aide au reclassement vient d’ailleurs d’être ouverte à Lille-Sud. Cependant, tous les magasins de la chaîne ayant le statut d’indépendant, les licenciés ne pourront pas s’attendre à des embauches systématiques dans les Intermarchés voisins.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s