Lille: à côté du Front National, génération identitaire veut prouver qu’elle existe

GI Flandre

Le courrier est parti vendredi. Génération Identitaire propose officiellement à Transpole et au préfet du Nord sa coopération pour la sécurisation des transports. Le mouvement compte ouvrir une « Maison de l’identité » à Lille. Lille où la boutique Tribann, ouverte depuis trois ans, est régulièrement montrée du doigt par les militants « antifa » (pour « antifascistes »).

Aurélien Verhassel n’a rien contre le Front National. « Nous le suivons de près depuis des années, explique le chef de file de Génération Identitaire Flandre-Artois-Hainaut. Nos relations sont cordiales, comme avec les autres patriotes. » Lors de la récente campagne des élections municipales, Verhassel était régulièrement aux côtés des candidats FN de Lille. Reste la stratégie. Génération Identitaire peut être considérée comme une école de cadres. Ses principes sont clairs et tranchants : lutte contre l’uniformisation de la société et pour le localisme, ou contre « l’islamisation de la société ». Face à une « immigration incontrôlée » –« Regardez Lampedusa ! », pointe Verhassel – Génération Identitaire prône « la remigration ». « Nous appelons ces nouveaux arrivants à retourner chez eux, appuie le chef de file de Génération Identitaire. On leur vend des illusions, une image fausse de l’Occident figuré en eldorado. » L’immigration doit être « exceptionnelle, pas la norme ». Les militants ainsi formés n’ont pas forcément vocation, explique leur responsable, à donner dans l’entrisme dans les partis politiques. « Nous voulons créer des cadres qui pourront agir dans tous les champs de la société, reprend Verhassel, 29 ans. Qu’il s’agisse du culturel ou du social. Nous parlions de racisme antiblanc depuis dix ans. Jean-François Copé l’a repris. Une victoire politique pour nous. »

Rayonner à Lille

À Lille, les identitaires comptent bien exister. Après leurs « tournées citoyennes Génération anti-racaille » dans le métro (deux depuis mars), ils viennent d’adresser un courrier au préfet du Nord et à Transpole, leur proposant une « coopération pour la sécurisation des transports ». « Comment refuser ?, sourit ce jeune homme pétri de culture politique. On attend la réponse. » Une prochaine étape sera l’ouverture d’une Maison de l’identité à Lille. « Le projet est quasi abouti, confirme Aurélien Verhassel. Ce ne sera pas un bar en fond de cour. Le lieu sera ouvert à tous. » Les Identitaires Flandre-Artois-Hainaut revendiquent 300 membres et 1 500 sympathisants.

Le magasin Tribann Rijsel existe, lui, depuis trois ans. À la limite de Vauban et Wazemmes, il a été, le 5 juin, l’un des lieux surveillés par la police (comme le siège du FN) lors de la manifestation commémorant la mort de Clément Méric, militant « antifa » mort après une bagarre à Paris l’an dernier. Les antifas lillois accusent régulièrement Tribann de diffuser des « produits nazis ». « Je réfute en bloc, réagit Luc Pecharman, le patron de Tribann. Tout ce que je vends est sur le site internet et celui-ci est hébergé en France. » Pecharman, 42 ans, vend des vêtements basés sur « des thèmes celtiques et nordiques, les racines européennes et la mythologie nordique ». Il propose également des livres. L’un s’intitule Le Trotskysme dégénéré. Un autre est consacré au Belge Léon Degrelle, non pas pour ses liens avec le nazisme, mais « pour son épopée de combat sur le front de l’Est », appuie Pecharman.

Anti-Le Pen

Le patron de Tribann est lui-même engagé en politique. Le terme d’extrême droite ? « Si cela permet de nous situer sur l’échiquier politique… », souffle Pecharman. Ancien élu FN à Lomme, le militant n’a pas repris sa carte en 2007. Ce proche de Carl Lang co-anime la Nouvelle Droite populaire et une revue, Synthèse Nationale. Il se dit « déçu » des positions prises par Marine Le Pen. Dénonçant « une trahison des idéaux » par un FN édulcoré. « Le Front aurait dû être en tête des manifestations contre le Mariage pour tous, accuse Luc Pecharman. Il ne s’est même pas impliqué ! L’immigration doit également rester le point absolu. Tout découle de là. »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s