Martine Aubry a porté plainte contre Ulcan, le pirate informatique franco-israélien

Israël : le hacker Ulcan en garde-à-vue puis relâché

Martine Aubry a porté plainte courant octobre contre le pirate informatique Ulcan, suite à un post Facebook publié le 9 octobre dernier dans lequel il menaçait la maire de Lille. Après un aller-retour de la plainte entre les parquets de Lille et de Paris, le procureur de Lille doit décider cette semaine du sort qu’il entend donner à cette plainte : ouverture d’une enquête préliminaire ou d’une information judiciaire.

Source: Itele

« J’ai également trouvé l’adresse de Martine Aubry et son numéro, mais j’ai pas encore décidé quelle sanction serait appropriée pour elle »

Ce message posté sur Facebook le jeudi 9 octobre 2014 par le pirate informatique Israélien Ulcan – et supprimé quelques heures plus tard – a finalement poussé la maire de Lille à porter plainte pour « menaces » au courant du mois d’octobre. On ignorait que Martine Aubry avait porté plainte en son nom. L’ancienne secrétaire générale du Parti Socialiste est ainsi le premier élu de la République à porter plainte contre ce hacker installé en Israël et dont la véritable identité est Grégory Chelli.

Contacté par iTELE, l’avocat de Martine Aubry n’a pas répondu à nos sollicitations. Par ailleurs le responsable de la communication de l’élue nous a fait savoir que Martine Aubry ne souhaitait pas faire de commentaire. Selon nos informations, la plainte de l’élue a fait l’objet d’une note qui est remontée jusqu’au ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve.

Selon nos informations, le parquet de Lille a transmis la plainte de l’élue au parquet de Paris qui a ouvert début octobre une information judiciaire pour, notamment, « violences volontaires ». Mais le procureur de Paris, qui s’est déclaré « incompétent », a renvoyé la plainte de Martine Aubry à son homologue de Lille en lui disant de traiter lui-même la plainte. La semaine prochaine, le parquet de Lille doit décider de la suite des : ouverture d’enquête préliminaire ou d’information judiciaire.

Un jumelage de Lille avec Safed mis en sommeil

C’est une décision temporaire du conseil municipal de Lille de mettre en sommeil le jumelage de Lille avec la commune de Safed au nord d’Israël qui a déclenché les foudres d’Ulcan. Cette décision avait en effet été prise deux jours avant le message de menaces posté sur Facebook par le pirate. La mise en sommeil de ce jumelage était une des revendications principales des manifestants pro Gaza qui ont défilé, à plusieurs reprises, dans les rues de Lille cet été. « Rompre n’est pas notre choix, ce serait insulter l’avenir », avait expliqué Martine Aubry. « Notre décision est guidée par une réflexion politique réfutant tout antisémitisme ».

Dans le même temps, le conseil municipal avait aussi voté une subvention de 15 000 euros au profit de la population de Gaza via une souscription auprès des collectivités, des entreprises et des citoyens de la région.

Déjà visé par une enquête ouverte en août sur des actes de piratage informatique, Ulcan est actuellement au cœur d’une information judiciaire ouverte début octobre au tribunal de grande instance de Paris, notamment pour « violences volontaires ». Fin octobre, Ulcan a été placé en garde à vue par la police israélienne. Depuis, aucune information ne filtre. Israël n’a pas de convention d’extradition judiciaire avec la France.

Présent sur la toile depuis plusieurs années, Ulcan s’est fait connaître après une série d’attaques contre le site Rue89, qui avait publié un portrait qui lui avait déplu, fin juillet. Ulcan avait visé personnellement le journaliste auteur de l’article, Benoît Le Corre, et le cofondateur de Rue89, Pierre Haski.

Le pirate avait communiqué sur Twitter leurs informations personnelles et les avait harcelés au travers de pseudos canulars téléphoniques. Le père de Benoît Le Corre, cible de plusieurs canulars de mauvais goût, est décédé le 1er octobre. Le père du journaliste avait été plongé dans un coma artificiel suite à un infarctus qui l’avait frappé quelques jours après avoir été la victime de pièges téléphoniques.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s