Dunkerque: l’agent de la sous-préfecture téléchargeait des images pédophiles à son travail

A force de consulter des sites pédopornographiques et de télécharger des images, à la sous-préfecture, l’agent a été découvert en 2013.  Photo Marc DemeureVDNPQR

Lundi, le tribunal devait juger un agent de la sous-préfecture qui téléchargeait des images pédopornographiques depuis son ordinateur, sur son lieu de travail. Le procès a été renvoyé en l’absence du prévenu.

Source : La Voix du Nord

C’est un agent discret, cadre à la sous-préfecture, qui va sur ses 50 ans. Un homme qui vit seul, un peu vieux garçon. Un bon élément, fonctionnaire irréprochable, apprécié de ses collègues, un tantinet replié sur lui-même. Entre mars 2011 et septembre 2013, entre midi et deux, quand ses collègues partaient déjeuner, lui restait au bureau. Pas pour avancer dans ses dossiers, mais pour consulter des sites pédopornographiques et télécharger des photos de petits garçons dans des situations scabreuses.

Pourquoi s’adonner à ce voyeurisme malsain et délictuel à son travail, sur un ordinateur de la sous-préfecture, ce qui laisse de grandes chances d’être découvert un jour ? Parce que le fonctionnaire, de la vieille école, n’a pas Internet chez lui. À force, il s’est fait « flasher » par la patrouille en charge de la cybercriminalité. Le 13 septembre 2013, l’agent est placé en garde à vue puis placé sous contrôle judiciaire jusqu’à son procès qui devait se tenir lundi. Le prévenu ne s’est pas présenté à la barre. Son procès a été renvoyé sans qu’une date ne soit fixée. L’agent est toujours en poste à la sous-préfecture de Dunkerque.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s