Compte-rendu – Café Littéraire 10 janvier 2015 

Par Noureddine

pour-le-plaisir-144035_L

Pourquoi les hommes n’écoutent jamais rien et pourquoi les femmes ne savent pas lire une carte routière ?

Par Allan et Barbara Pease, présenté par Alexandre.

Facile à lire, cet ouvrage présente les différences psychologiques entre les hommes et les femmes d’un point de vue physiologique et biologique. Permet de mieux se faire une idée des rapports hommes/femmes dans leur complexité et leur complémentarité.

sociologie

Sociologie du Dragueur d’Alain Soral, présenté par Mohamed.

Essai de sociologie original tant par son fond que par sa forme, dévoilant les mécanismes oedipiens sous-jacents aux rapports hommes-femmes. Description de portrait-types d’hommes et de femmes et des choix auxquels ils sont confrontés. Ouvrage dont l’étude démystifie et remet en perspective un champ de connaissances trop souvent déformé par le prisme du sentimentalisme et classé comme vulgaire car provenant de la rue et devant y rester. Livre porté à l’écran par l’auteur lui-même avec Thomas Dutronc et Said Taghmaoui.

Films conseillés : Hitch (Will Smith), Boomerang (Eddie Murphy), Alfie (Jude Law).

89115527_o

La Dernière Marche des Dieux de l’Atlantide à Abydos d’Anton Parks, présenté par Cyril

Essai historique qui se fonde sur des études archéologiques pour étudier les conséquences de la fin de l’Atlantide en Egypte. Analyse des chefs d’œuvre technique de l’époque notamment les barrages.

Films conseillés : La Révélation des pyramides (Jacques Grimauld), Noé.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s