Lille : une bijoutière enlevée par des hommes armés, puis dévalisée


Plusieurs braqueurs ont attaqué la Joaillerie de la Vielle-Bourse, ce jeudi matin, sur la Grand-Place à Lille.

VDN

Une bijoutière a été enlevée, ce jeudi matin, près du collège Saint-Paul rue Solférino où elle venait de déposer son fils. Les braqueurs l’ont ensuite forcée à ouvrir sa joaillerie sur la grand-place, et sont repartis avec les bijoux.

Source : La Voix du Nord

7h55, ce jeudi, rue de Bourgogne, bordant les quartiers Centre et Vauban à Lille. La bijoutière de la Joaillerie de la Vieille Bourse, située sur la grand-place, revient d’avoir conduit son fils au collège Saint-Paul, rue Solférino à Lille. Rue de Bourgogne, elle est à une centaine de mètres de l’établissement quand surgit une camionnette blanche. Plusieurs inconnus se jettent sur elle, la font monter de force, et le véhicule disparaît. Trois adolescentes de Saint-Paul qui ont vu la scène donnent aussitôt l’alerte.

La camionnette réapparaît très vite sur la grand-place. La bijoutière, attachée avec de l’adhésif, molestée et menacée avec une arme de poing, n’a d’autre choix que d’ouvrir sa joaillerie. Les braqueurs font main basse sur les bijoux, pour une valeur sans doute supérieure à 100000 euros, et disparaissent rapidement. Les policiers arrivent ensuite, cernent la place et retrouvent la bijoutière. Elle est indemne, mais très choquée. Elle a été retenue par ses ravisseurs pendant une grosse quinzaine de minutes.

Pas seulement à Lille

À Saint-Paul, les trois adolescentes sont prises en charge par la direction et une infirmière. Le directeur, Arnaud Catteau, informe rapidement les élèves de l’enlèvement dont ont été témoins leurs trois camarades : « Je leur ai dit simplement ce qui s’était passé », précise le chef d’établissement qui souhaitait éviter toute « déformation et amplification ». Les parents sont aussi prévenus par mail. La journée se passe ensuite normalement dans les classes, comme la sortie des élèves, ce jeudi à 17h, où aucune agitation particulière n’était visible.

L’enquête a été confiée à la PJ de Lille, les malfrats étaient toujours en fuite, ce jeudi soir. Ce nouveau braquage de bijouterie sur la grand-place intervient après plusieurs autres les années précédentes (notamment Perreux et Lepage). Actuellement, les bijouteries sont des commerces « sensibles » en raison des butins importants qu’espèrent y obtenir les malfrats. Mais l’hyper-centre de Lille n’est pas le plus touché. « Rien qu’en 2014, plusieurs autres attaques ont eu lieu à Bruay-LaBuissière, Bailleul ou Achicourt », rappelle un policier. Toutes, y compris le braquage du lillois Perreux (mais pas celui, plus ancien, de son voisin Lepage), ont été résolues début 2015 par la PJ.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s