Pas-de-Calais : une nouvelle église datant du XVème siècle va être détruite

1231464984_B975214112Z.1_20150405204825_000_G8T49GP1H.1-0.jpg

Article de La Gauche m’a Tuer

Au risque de me répéter même si je pense qu’il faut marteler encore et encore ce message, et ne jamais lâcher prise, la France est la création de la conversion au catholicisme de Clovis il y a 1500 ans de cela. Cette partie de l’histoire de France n’est plus enseigné il est vrai, pourtant tout compatriote devrait savoir que nos villes et villages ont été érigés suivant la position du clocher. Donc qu’on le veuille ou non, il s’agit pour nous d’un patrimoine culturel, d’une partie de nous et de quelque obédience que l’on soit.

Il n’est pas insultant de l’évoquer puisqu’il est le roman national, celui qui cimente l’appartenance à la France. C’est comme ça. Que nos élites mondialisées le veuillent ou non. Cette période les fait enrager, mais malgré leur colère ils ne changeront pas le passé, celui-ci est immuable.

Nous apprenons que «En 1970, deux petites communes du Pas-de-Calais, Bouin et Plumoison décident de fusionner. Chacune d’entre elles possède une église, mais les pratiquants de la région décident de rester fidèles à celle de Bouin. Celle de Plumoison, déjà en mauvais état, finie par être fermée, puis désaffectée. »

« Cette église du XVème siècle, construite sans fondations, s’est vue rajouter un clocher par l’architecte hesdinois Clovis Normand en 1864. »

« Selon le maire de la commune Jean-Pierre Deneuville, «il n’y a pas eu de travaux depuis 1937. Des ferrures ont été posées sur les murs qui présentaient déjà de sévères fissures (…) Elle s’enfonce dans le sol et penche de l’arrière vers l’avant ». Avant d’ajouter : «Depuis que je suis maire, cette église m’empêche de dormir. J’ai toujours peur que le clocher tombe sur quelqu’un». »

« Les élus locaux ont décidé d’informer la population quant à l’état de la situation et leur ont proposé deux options distinctes. Parmi les 480 habitants, 66 d’entre eux s’y sont rendus et ont voté. 45 étaient en faveur de la destruction de l’église, 10 pour la réfection du clocher et un vote blanc. »

« Les élus se sont retrouvés le lendemain pour voter à leurs tours : huit d’entre eux ont choisi de détruire l’église entièrement, et trois ont voté la destruction du clocher seul. Le coût de l’opération devrait avoisiner les 28.000 euros. »

L’abandon du culte, et de la chrétienté est le drame de ce pays. En chassant le catholicisme, on nous a nous a détournés de nous-mêmes, pour devenir un peuple sans passé et sans avenir. Nos élites mondialisées méprisent nos bâtiments que nos ancêtres ont construits de leurs mains, en les laissant à l’abandon comme des enfants laissent leurs parents. Si rien n’est fait c’est une partie de nous-même que nous perdrons, c’est ce que veulent nos gouvernants. Ils veulent l’homme nouveau, l’homme hors-sol, sans pays, sans patrie, sans culture. Un sauvage en somme. Autrefois on disait quand on a rien il nous reste notre culture, même cela on veut nous l’enlever.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s