Roubaix: un commerçant braqué riposte: «J’avais la rage, l’un des braqueurs est un client!»


Le commerce, équipé de vidéosurveillance et ouvert depuis six semaines à peine, a déjà subi sa première attaque à main armée

Lundi peu avant minuit, deux individus cagoulés et armés se sont attaqués à un magasin d’alimentation de la rue de Lille, dans le quartier de l’Épeule à Roubaix. Un des deux cogérants n’a pas hésité à courser les braqueurs et à en stopper un. Mais plusieurs personnes ont facilité la fuite du malfrat en mauvaise posture. Les braqueurs, dont l’un, client du magasin, a été reconnu par la victime, sont activement recherchés.

Source : La Voix du Nord

« J’étais en train de faire un sandwich pour deux clients, derrière le comptoir près de la porte d’entrée, explique un des deux responsables du Mini Market, un magasin d’alimentation installé rue de Lille depuis six semaines à peine. J’ai vu deux gars cagoulés entrer dans le commerce. Ils étaient tous les deux armés. L’un avait une arme longue. Comme une Kalach’. Le genre d’arme qu’on ne voit qu’à la télé. L’autre avait un pistolet. Ils ont crié : la caisse, la caisse ! braquage ! Mon associé était en train de ranger, au fond du magasin. Je n’ai rien pu faire que leur donner ce qu’ils voulaient. » Le commerçant reçoit alors un coup de crosse à la tête et livre le contenu de sa caisse.

« Il y en a un qui s’est moqué, j’ai vu rouge »

Les braqueurs s’emparent d’un millier d’euros qu’ils enfournent dans un sac à dos. Et quittent le magasin : « Là, il y en a un qui s’est moqué puis qui a ouvert le feu. Ça a fait du bruit, mais il n’y a pas eu de dégâts. Je me suis demandé si l’arme était réelle ou pas et j’ai vu rouge. J’ai foncé. » Le commerçant part aux trousses des deux malfrats.

« Si ça continue, on va devoir s’armer pour être en sécurité »

« Ils sont partis par la rue du Curoir puis la rue de Crouy. Celui qui avait le sac à dos courait moins vite que l’autre. Je lui ai fait un croche-pied. Il est tombé, a roulé par terre. Je lui ai mis un coup de poing en pleine tête, il a dû être blessé. J’ai pris le sac à dos et je lui ai arraché sa cagoule, mais là je me suis retrouvé entouré de plusieurs personnes et j’ai dû le laisser partir.» Stupéfait, le commerçant reconnaît alors son agresseur : « C’est un jeune du quartier. C’est un de mes clients. Il vient régulièrement au magasin ! C’est démoralisant. On travaille. Nous sommes ouverts de 6 h du matin jusqu’à minuit et on se fait braquer par nos propres clients ! Si ça continue, on va devoir s’armer pour être en sécurité. »

Le commerçant s’est ensuite rendu à l’hôpital pour soigner ses quelques contusions. Dès ce matin, le commerce était rouvert. L’agression a été filmée par la vidéosurveillance du magasin. Les braqueurs sont activement recherchés par la police.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s