Lesquin : l’arrivée de gens du voyage compromet le 14 Juillet

Vendredi soir à Lesquin, environ vingt-cinq caravanes des gens du voyage se sont installées dans le parc d’Enchemont, précisément là où doit se tenir mardi le concert-apéritif du 14 Juillet. Le maire prévoit d’annuler la manifestation demain si la préfecture ne règle pas la situation.

1126339740_B976048970Z.1_20150712174118_000_GAE4RPHHJ.1-0

Après Villeneuve-d’Ascq ces derniers jours et l’envahissement du campus de Lille 1 et des espaces autour de la station métro des 4 Cantons, c’est au tour de la commune de Lesquin de se dépêtrer avec les problèmes d’installation sauvage de gens du voyage. Vendredi soir, une petite trentaine de caravanes sont entrées dans le parc d’Enchemont pour s’y installer en l’espace de quelques minutes. Une situation qui irrite profondément le maire qui avait justement prévu de convier ici la population de sa commune ce mardi midi pour le traditionnel concert-apéritif du 14 Juillet. Manifestation qu’il pourrait du coup devoir annuler aujourd’hui.

Certes, il ne s’agit pas du rendez-vous le plus important de la programmation des festivités du 14 Juillet à Lesquin (la soirée brésilienne et le feu d’artifice se dérouleront bien ce lundi soir sur la pelouse Schweitzer). Mais la menace qui pèse sur cette parenthèse conviviale dans la vie de la commune à laquelle Dany Wattebled affirme tenir tout particulièrement suscite la colère du maire. Pour l’édile, la police était sur place au moment de l’arrivée des gens du voyage qui ont forcé les barrières pour entrer. Elle aurait donc dû éviter cette installation illégale.

« Je suis très surpris par l’attitude des forces de l’ordre. Les policiers étaient en nombre suffisant pour empêcher cette installation illicite, mais ne sont pas intervenus, sauf pour délivrer des PV à 35 €… Avec une telle réponse, tout va bien, c’est camping ouvert ! », se fâche le maire de Lesquin, qui dénonce ni plus ni moins que le « laxisme de l’État face aux installations des gens du voyage. Il y a en a plus que marre. »

Ce lundi matin, Dany Wattebled espère pouvoir exposer la situation au préfet du Nord, qu’il n’est pas parvenu à joindre ce week-end. « Je souhaite demander l’expulsion des gens arrivés vendredi dans le parc d’Enchemont. J’ai déjà porté plainte, notamment pour détérioration de biens publics puisque l’entrée a été forcée. »

S’il n’obtient pas satisfaction, Dany Wattebled envisage d’annoncer l’annulation pure et simple de la manifestation de mardi midi, sauf à trouver un point de chute en catastrophe, ce que le maire de Lesquin n’exclut pas non plus totalement.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s