Lille : un « Sangatte bis » s’installe dans l’indifférence, à Moulins


« Nous dormons à même le sol. Quand il pleut, nous restons debout...
» Photos Baziz Chibane. 
VDNPQRUne trentaine de personnes, pour la plupart « mineurs isolés étrangers », squattent depuis plus d’un mois le jardin des Olieux dans le quartier de Moulins. Vivant dans la plus grande précarité, ces adolescents se retrouvent livrés à eux-mêmes, dorment sous la pluie et mangent quand ils le peuvent.

Source : La Voix du Nord

Venus de Guinée, du Mali, du Tchad… le groupe, parmi lequel des mineurs isolés, sans famille, sans papiers, vit dans la dèche la plus totale. « Il y a des gens parmi nous qui veulent étudier, avoir une formation. C’est la meilleure chose pour nous. Nous aimerions être suivis par des éducateurs », livre l’un d’eux. Un vœu pieux au vu du flou qui entoure leur statut.

Pour le moment, le jardin des Olieux leur sert d’Eden. « Nous sommes là jour et nuit. » Jusqu’à quand ? Les patrouilles de police se soldent par quelques signes de la main avant, ce mercredi, une évaluation plus musclée de la situation. « Cela fait plus d’un mois que nous sommes sans abri. Toutes les portes se sont fermées… » Que leur reste-t-il ? « Une vie dans les buissons ? »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s