démagogue, pédophile, Mussolini : Le socialiste Filipovitch se permet tous les amalgames contre Steeve Briois

1852279486_B976177131Z.1_20150729180414_000_G764UMVB4.1-0Il a suffi que, pour l’inauguration d’HB La plage, le maire d’Hénin-Beaumont tombe la chemise et se baigne dans la piscine pour que, sur la toile, l’opposition, par la plume d’un Stéphane Filipovitch s’estimant outré, fasse de peu glorieux amalgames. Comme un parfum de bourde stratégique…

Source : La Voix du Nord

Depuis avril 2014, on l’a compris, Steeve Briois adore le terrain et aller longuement à la rencontre de ses administrés. Avec un souci de proximité dont aucun de ses prédécesseurs n’avait jamais fait preuve. Aux Médiévales, il manie le glaive et grimpe sur sa Rossinante ; au 14 juillet, il joue aux animateurs toute la soirée sur le podium et distribue des cadeaux au public ; à HB La plage, le maire d’Hénin-Beaumont passe à la vitesse supérieure en se glissant dans un costume de sumo, puis en enfilant son maillot de bain pour inaugurer la piscine.

Alors, Steeve Briois en fait-il beaucoup ? Oui, mais il faut bien admettre que cette manière de faire lui permet de surfer sur une popularité jamais connue ici même en pleine « Dalongevillemania ». En fait-il trop ?

L’avenir nous le dira mais en attendant, il en est un qui en est persuadé, c’est Stéphane Filipovitch. Le conseiller d’opposition, par ailleurs secrétaire fédéral adjoint au PS, voit dans la récente exposition en maillot de bain du maire un dévoiement de sa fonction. « Être maire, assumer un ministère public, nécessite un engagement de tous les instants… Mais l’engagement nécessite aussi la réserve, la retenue, la décence. Car lorsqu’on est maire, on ne s’incarne pas soi-même, on représente la République Française… » écrit-il sur son blog.

Mais l’élu PS ne s’arrête pas à ce jugement qui, pour parler trivialement, tient debout. Non, il en profite pour glisser deux insinuations qui ont de quoi laisser pantois. et viennent gâcher sa démonstration. Pointant du doigt les clichés relatant la baignade majorale, il commente : « Ces photos entrent pleinement dans la stratégie de communication de Steeve Briois. Être prêt à tout, se déshabiller pour s’attirer les faveurs, cela porte un nom… »

Une allusion assez ahurissante mais qui n’est rien comparée à celle qui suit, surlignée en gras sur son blog, afin de mieux se faire comprendre, sans doute : « cette présence d’un homme photographié dans l’eau avec des mineurs est déjà très « limite »… ». Avec en prime une photo de Mussolini à la plage en guise de cerise sur le gâteau…

Capture d’écran 2015-07-30 à 08.59.50

Une publication qui, depuis quelques jours, fait le buzz sur la toile héninoise où certains élus de gauche s’étonnent du caractère outrancier des attaques du socialiste, se demandant s’il n’y a pas d’angles plus légitimes que ces attaques ad hominem.

Lettre ouverte

Des propos que, ce mercredi, Stéphane Filipovitch, assumait, reconnaissant néanmoins que la forme avait choqué certains de ses camarades. « Cette photo dégageait pour moi quelque chose de nauséabond. Ça ne me plaît pas tout ça ! J’assume mes propos et je dis les choses dans la nuance en laissant aux gens la liberté interprétative. Pour moi, on ne doit pas être prêt à tout pour s’attirer les faveurs des électeurs. Ce n’est pas le rôle d’un maire de se désaper pour montrer qu’il est près de sa population… »

Des justifications qu’on a du mal à entendre dans l’entourage de Steeve Briois où l’on est très remonté : « On a vraiment l’impression aujourd’hui que, lorsqu’il s’agit de Steeve Briois, on s’autorise désormais à tout dire. Même les pires horreurs, même les suppositions les plus nauséabondes. On est loin ici de ces élus qui, en février, expliquaient qu’il fallait « être dans la sagesse et pas dans l’invective permanente ». »

Christopher Szczurek, en tant que président du groupe majoritaire vient d’ailleurs d’adresser une lettre ouverte à Marine Tondelier, Eugène Binaisse, Philippe Kemel, Jean-Pierre Corbisez et Yann Capet afin qu’ils se positionnent quant à, des propos jugés comme « ignobles » et sanctionnent le libelliste socialiste.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s