Des déchets laissés par des migrants s’entassent le long de l’autoroute A16

Un migrant marche dans la «jungle de Calais», le 30 décembre.

Depuis plusieurs mois, des déchets laissés par les migrants en contrebas de l’autoroute A16, au niveau de l’aire de l’Épitre, polluent le littoral nordiste. Une situation qui pourrait avoir des conséquences sur le tourisme dans la région.

Source : Le Figaro

Sur les bords de l’autoroute A16, entre Boulogne-sur-Mer et Calais, dans le nord de la France, les automobilistes, et notamment les touristes, sont les témoins, malgré eux, d’un nouvel épisode du drame que vivent les migrants. Au niveau de la petite ville de Marquise, plus particulièrement à l’entrée de l’aire de l’Épitre, il leur suffit de tourner la tête pour contempler une masse de déchets en contrebas de la route. Ces détritus – des couvertures, bouteilles en plastique, seringues, etc – présents sur les lieux depuis près de huit mois selon La Voix du Nord sont l’œuvre des migrants qui transitent par la station service de l’Épitre, relate le quotidien nordiste.

CYL36bmWcAAgIhR

Si cet épisode n’est que secondaire par rapport à la crise humanitaire que connaissent des milliers de migrants ayant fui leur pays, il pourrait en revanche avoir un effet négatif sur l’industrie du tourisme dans cette région. La ville de Marquise est en effet la porte d’entrée du Grand site des Deux Caps, deux ensembles de falaises qui constituent les points du littoral français les plus proches de l’Angleterre, très prisés des touristes. C’est également une zone très fréquentée par les passeurs et les migrants en route pour Calais.

(…)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s