COMPTE RENDU DU CAFE LITTERAIRE DE FEVRIER 2016

FOTOS-FATIMA-400

De : Louis Picard
Editions : Le Jardin des Livres
21 euros– 199 pages

Le Livre :

Un livre bouleversant qui nous plonge près de 100 ans en arrière.
Une sorte de recueil ou d’enquête sur les évènements survenu dans ce petit village du Portugal, oublié de tout et de tous, jusqu’a ce 13 mai 1917 ou la Vierge Marie a poser ses pieds.

Des témoignages, des photos, des récits des miracles connus (la danse du soleil, la pluie de fleur…) ou moins connus (le corps de l’une des petites voyantes retrouvé intact près de 30 ans après sa mort, les sources d’eau miraculeuses).

Son intérêt :

La vierge de Fatima avait annoncé à l’avance qu’elle ferait ce jour-là un grand miracle avec des signes dans le ciel.
Aussi des milliers de gens sont venus depuis tout le Portugal pour voir le miracle, accompagnés bien sûr de journalistes et de photographes.
L’auteur a repris les photos prises ce jour-là, ainsi que la première page de l’édition spéciale du journal qui relate l’événement.
Les photos prises ce jour-là vous montrent tout cela.
Et le phénomène s’est vu non seulement sur place, mais 10 à 30 kilomètres à la ronde, montrant qu’il n’a pu s’agir d’une hallucination collective.

Stupéfiant !

41gqeVgEFoL._SX348_BO1,204,203,200_

De : Serge Ayoub
Editions : Le Retour aux sources
19 euros -180 pages

Le Livre :

Serge Ayoub, ancien leader des Jeunesses Nationalistes Révolutionnaires (JNR), jadis connu sous le surnom de Batskin, s’est aujourd’hui réincarné en homme de plume.

En un temps légendaire, un homme puissant raconte à son fils une histoire merveilleuse : celle du Peuple qui ne recule plus. Ce peuple mystérieux a perdu son roi, Varr le Vert, à la gaieté proverbiale. Le druide, Brett, austère et inspiré, annonce de grandes catastrophes, qui ne seront surmontées que par des nomades aux coeurs rudes. Alors le peuple s’élance sur les chemins de l’inconnu. Le barde, Ric, sage et bon, accompagne la grande migration, et raconte aux enfants une histoire qui n’a pas de fin.

Son « Conte barbare » est un extraordinaire poème épique, dont vous reviendrez ébloui.

Son intérêt :

Récit haut en couleurs, ce conte barbare est à la fois un récit d’initiation pour quelques-uns de ses héros, passant du statut de bâtard méprisé à celui de roi acclamé par le peuple et une réflexion philosophique sur la vie, la nature, la civilisation, les connaissances, le pouvoir et les religions.

002294246

De : Jean-Claude Carrière
Editions : Etonnants-Classiques
256 pages-6 euros

Le Livre :

Né en 1931 à Colombières-sur-Orb, Jean-Claude Carrière, ancien élève à l’École normale supérieure de Saint-Cloud, a suivi une formation d’historien. Il a collaboré avec les plus grands cinéastes, parmi lesquels Luis Buñuel, Jean-Luc Godard, Milos Forman. Il s’est aussi consacré au théâtre, en tant que dramaturge ou adaptateur, et a publié plusieurs romans, essais, autobiographies (parmi lesquels La controverse de Valladolid en 1992).

Dans un style simple et directe, Jean Claude Carrière nous permet d’être les spectateurs attentifs de ce huis clos. Installés au côté des moines, vous vous délecterez des joutes verbales entre un théoricien philosophe esclavagiste et un frère dominicain favorable aux indiens.
La question qu’ils ont à débattre est de savoir si la foi chrétienne peut pénétrer l’âme de cette espèce humaine du nouveau monde. Les débats sont nourris par les nombreuses références à la bible et aux textes d’Aristote.
La dispute est animée et orchestrée magistralement par un cardinal, légat du pape Romain qui tient cette affaire pour stratégique géopolitiquement parlant.

C’est une performance remarquable que nous plonger dans un débat qui, pour choquant qu’il soit aujourd’hui, nous semble, grâce au talent de l’auteur, compréhensible, voire presque logique dans le contexte de l’époque.

9782221100387FS

De : Mihaly Csikszentmihalyi
Editions : Pocket
264 pages -20 euros –(7 euros en éditions Pocket)

Le Livre :

Mihaly Csikszentmihalyi est une des figures de proue du courant de la psychologie positive. Il a enseigné à l’université de Chicago où il dirigeait aussi le département de psychologie, il est aujourd’hui professeur au Claremont College, en Californie.

Ce livre vous ouvrira bien des horizons sur, entre autres, la signification du bonheur, et sur :
– La notion d’« expérience optimale » : état dans lequel on est quand on est concentré totalement (contrôle de la conscience) sur un sujet prenant, et où on connaît un certain état de plénitude.
– Les personnalités « autotéliques » : personnalités qui trouvent la joie dans l’action pour l’action et non pour une récompense extrinsèque, et sont de ce fait très aptes à connaître l’expérience optimale.
– Les sociétés et cultures qui favorisent l’expérience optimale.

Ainsi peut-on apprendre que nous sommes autotéliques, que le bonheur est une attitude – dont Mihaly Csikszentmihalyi définit le cadre – plus qu’un état lié aux circonstances extérieures.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s