En difficulté financière, le PS du Nord lance un appel aux dons

 

269586088_B978452262Z.1_20160421153019_000_GGQ6KTLI4.3-0

Un millions d’euros, c’est le montant de la dette du PS du Nord en 2016. Un montant qui est le fruit des défaites électorales successives depuis 2013 mais aussi de contrats de prestations antérieurs qui lestent le budget annuel de la fédé du Nord. Résultat : la chasse aux coûts est enclenchée, un appel aux dons est lancé et une part non-négligeable du siège est mise en vente.

Source : La Voix du Nord

(…)

Les défaites électorales, municipales, départementales et régionales sont passées par là. « En 2013, nous percevions 1,1 million de cotisations d’élus. En 2015, ce n’était plus que 535 000 € ». Côté militant, c’est aussi la saignée, avec 100 000 euros en moins entre 2013 et 2015 et un nombre officiel passé de 8 700 à 5 700. Tout cela entraîne un déficit de 300 000 euros de déficit chaque année, et donc une dette cumulée d’un million en 2016. Objectif : combler le gouffre pour essayer de repartir vers des hautes eaux. Pour y arriver, plusieurs leviers sont actionnés.

D’abord, c’était dans les tuyaux, c’est désormais fait : une partie non-négligeable du siège est en vente pour 750 000 €. Martine Filleul indique même qu’un acheteur s’est déjà montré intéressé pour réaliser une opération de logement dans les locaux en vente, qui comprennent les bâtiments de la rue Watteau, y compris la très symbolique grande salle, lieu de toutes les soirées électorales, dans la défaite comme dans la victoire. En revanche, le bâtiment de la rue Lydéric est conservé et sera réaménagé au rez-de-chaussée pour pouvoir accueillir le public.

Autre pan important du plan : l’appel aux dons des militants, mais aussi des sympathisants « et plus généralement tous ceux qui tiennent au débat démocratique » selon Martine Filleul. La nouvelle direction espère lever par ce biais 250 000 € d’ici le 15 juillet. C’est compliqué vu les vents peu porteurs pour le socialisme au pouvoir. Mais ça ne paraît pas inaccessible. En janvier, les écologistes de la région avaient lancé un appel au don similaire de 300 000 € pour rembourser les frais de la campagne régionale et y étaient parvenus. Le don aux partis est défiscalisable à hauteur de 66 %.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s