Denain : embarras au PS après l’affaire de l’incendie volontaire d’une épicerie roumaine

L’incendie volontaire d’une épicerie roumaine remonte au mois de mars dernier. Dans cette affaire, le directeur de cabinet de la maire de Denain a été mis en examen pour complicité. Avant les échéances électorales de 2017, la procédure en cours embarrasse le Parti socialiste.

Source : France 3 régions

Au départ, ce n’était qu’un simple fait-divers, l’incendie d’une épicerie roumaine en mars dernier. C’est aujourd’hui une affaire politique. Le directeur de cabinet de la maire de Denain, Yohan Senez, est mis en examen pour « complicité d’incendie volontaire en raison de la race, de l’etnie ou de la religion ». Lui, le militant du Parti socialiste en charge de la lutte contre l’extrême droite.
L’affaire embarrasse le Parti socialiste avant les échéances électorales de 2017. « Cette affaire tombe mal au sein du Parti socialiste », détaille Yvon Riancho, ancien adjoint au maire de Denain. « Elle tombe mal en période électorale, et elle tombe mal au regard des valeurs qui sont les nôtres. »

La maire Anne-Lise Dufour, également députée du Nord, refuse de s’exprimer. Elle se retranche derrière la présomption d’innocence et accorde sa confiance à son proche collaborateur.

Inquiétude sur les conséquences politiques

La municipalité est d’autant plus sous tension qu’à Denain, le Front national ne cache pas ses ambitions.  (…)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s