Éric Vanneufville publie 59 fables sur l’histoire de la Flandre

B9711241432Z.1_20170226114339_000+G798JFIRH.1-0.jpg

Il a déjà écrit plus d’une vingtaine d’ouvrages et celui-là n’est certainement pas le dernier. Éric Vanneufville vient tout juste de publier « 59 fables de l’histoire de la Flandre ». Avec ce livre, l’historien a choisi de narrer, sous forme de fables, des histoires ou des légendes rapportant des réalités bien ancrées dans la Flandre d’autrefois.

Source : LaVoixduNord

La Flandre, c’est d’abord une histoire de famille pour Éric Vanneufville. Son ancêtre, Henri, fut le fondateur de l’imprimerie La Bailleuloise sous le Second Empire. Adolescent, l’historien parcourt à vélo ce territoire, qui l’émerveille. Après des études à Lille, il enseigne l’histoire et la géographie. Au bout d’un an et demi, il arrête l’enseignement, suite à la promulgation de la loi Fontanet qui réduit les deux matières à peau de chagrin.

Direction le ministère de la Défense à Paris où il effectue la plus grande partie de sa carrière professionnelle, en charge de mémoire et de patrimoine, puis il devient secrétaire général du musée des Invalides. À l’âge de la retraite, il retrouve ses racines nordistes. Latiniste, helléniste, chercheur impénitent, Éric Vanneufville est une véritable encyclopédie de l’histoire de la Flandre. «  Je me suis attaché aussi à apprendre le néerlandais, parce que pour comprendre l’histoire de la Flandre, il faut connaître le latin et le néerlandais, assure t-il. J’ai voulu faire bénéficier les autres de mes connaissancesà partir de ce que j’ai appris sur le terrain et en reliant la petite histoire à la grande. Cela fait maintenant 50 ans que je travaille l’histoire de la Flandre et 40 ans que je la publie. Et au fond, on ne peut faire ce genre de livre qu’à la fin de sa vie !  »

S’il a choisi pour son nouveau livre le genre littéraire de la fable, c’est parce que les fables de La Fontaine ont bercé son enfance. «  J’ai mis ça en vers parce que je suis un affreux poète ! Je suis autant poète qu’historien et tout le monde aime bien les vers, explique t-il. Ce ne sont pas des contes mais des fables qui retracent surtout des épisodes historiques de la Flandre, des faits d’histoire attestés. Comme pour les fables de La Fontaine, il y a toujours une morale et elle est positive. J’ai essayé d’illustrer à peu près toutes les époques et j’ai fait en sorte que ce soit accessible au plus grand public. Le chiffre 59 représente le Nord ! Je me suis follement amusé en écrivant ce livre.  »

Éric Vanneuville vient de passer la main à Henri Vaase pour la présidence de la Maison du néerlandais. Il cessera en juin de donner des cours de Mémoire et Patrimoine régional à l’Université catholique pour se consacrer pleinement à l’histoire.

59 fables de l’Histoire de Flandre, aux Éditions Yoran. En librairie au prix de 8,50 €.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s