Archives du mot-clé Calais

Calais: le seuil des 10.000 migrants franchi

XVM735f5174-6d08-11e6-abd3-179a17bb449dAlors que les rixes se succèdent, la situation dans les camps de la région devient intenable, selon la police.

L’ambiance était tendue à Calais, elle devient explosive. Selon une note remise jeudi dernier au syndicat de police Alliance (majoritaire chez les gardés et gardiens), le nombre de migrants au camp de la Lande, baptisée la «jungle», «devrait atteindre les 10000 d’ici à début septembre». Les chiffres des associations humanitaires, qui évoquaient 9000 personnes (4500 en juin), sont maintenant dépassés par les propres estimations des forces de l’ordre.

Et encore ne s’agit-il que des migrants de Calais, car si l’on compte le camp de Grande-Synthe, près de Dunkerque, et les multiples implantations sauvages dans plusieurs agglomérations côtières, ce sont au moins 12000 déracinés qui se concentrent dans la région, dans l’espoir de rejoindre la Grande-Bretagne.

Source : LeFigaro

Lire la suite Calais: le seuil des 10.000 migrants franchi

Publicités

« La violence des migrants est hors de contrôle » déclare le maire de Calais. Ils attaquent les véhicules avec des blocs de béton.

Bouchart1-701712

Le maire de Calais a déclaré que la violence des migrants dans la ville a atteint des niveaux «incontrôlables» alors que les camionneurs britanniques ont réitéré leur appel à l’armée afin de déployer des militaires sur les routes.

Dans une interview à la télévision française, Natacha Bouchart a averti que les policiers sont découragés et épuisés et ne peuvent plus contrôler les gangs de migrants.

Et dans un appel séparé ce soir, l’influente Road Haulage Association (RHA) a mis en garde contre le chaos en cours qui peut avoir un effet dévastateur sur l’économie britannique, exhortant François Hollande à envoyer l’armée.

Source : LesObservateurs.ch

Lire la suite « La violence des migrants est hors de contrôle » déclare le maire de Calais. Ils attaquent les véhicules avec des blocs de béton.

Pression migratoire : une Calaisienne demande dédommagement après la fermeture de son restaurant

377810526_B979384409Z.1_20160808092831_000_GI97BTU62.1-0

En janvier, Valérie Gloriant était contrainte de fermer son restaurant, Au Pied du phare, boulevard des Alliés. Pour elle, la situation migratoire et l’image qu’elle donne de Calais est l’unique responsable de la faillite de son restaurant. La commerçante demande à la municipalité un dédommagement financier.

Source : La Voix du Nord

Lire la suite Pression migratoire : une Calaisienne demande dédommagement après la fermeture de son restaurant

Nouveauté judiciaire : à Calais, la justice interdit le port d’Opinel

opinel-no-8-inox2-1024x647

Dans les sociétés traditionnelles, un homme ne sortait jamais « sans sa bite et son couteau ». C’est désormais fini. Le tribunal de Boulogne-sur-Mer vient de condamner un identitaire calaisien pour « port d’armes  ». Le jeune homme avait été interpellé, préventivement à une manifestation contre les clandestins, avec dans sa poche un Opinel ! On frémit !

Source : Boulevard Voltaire

Lire la suite Nouveauté judiciaire : à Calais, la justice interdit le port d’Opinel

Calais: des armes circulent bien dans la Jungle

La rixe avait démarré au camp Jules Ferry, jeudi 26 mai.
La rixe avait démarré au camp Jules Ferry, jeudi 26 mai.

L’information avait pourtant été démentie rapidement après la rixe qui avait opposé près de 200 migrants soudanais et afghans. « On a entendu des coups de feu », confirmaient pourtant plusieurs personnes présentes dans la Jungle au début des affrontements entre migrants. « On a vu une arme », ajoutait un autre témoin direct de la scène.

Source : Nord Littoral

 

Lire la suite Calais: des armes circulent bien dans la Jungle

JUNGLE DE CALAIS: DES AFFRONTEMENTS ENTRE 200 MIGRANTS SOUDANAIS ET AFGHANS FONT PLUS DE 50 BLESSÉS

calais.png

27/05/2016

Source : nordactu.fr

Une rixe opposant 200 migrants a eu lieu hier en fin de journée à Calais. Les affrontements ont débuté dans un centre d’accueil lors de la distribution des repas et ont confronté afghans et soudanais. Une cinquantaine de blessés ont été signalés, dont 2 CRS et 5 bénévoles de l’association qui aide les immigrés clandestins. Un incendie s’est par la suite déclaré dans le bidonville de la jungle. La fumée s’est même fait ressentir jusque dans le centre-ville de Calais. Des machettes et autres armes blanches ont été utilisées lors de ces violences, et l’on parle même d’armes à feu sans que des saisies puissent confirmer cette hypothèse. Ce n’est pas la première fois que des affrontements inter-ethniques ont lieu à Calais du fait de la présence massive d’immigrés illégaux regroupés par communautés. C’est la première fois que des affrontements ethniques font autant de victimes. Une situation qui se dégrade d’année en année et qui, avec l’arrivée des bonnes saisons et donc d’un afflux de nouveaux clandestins, ne risque pas de s’améliorer.

https://www.facebook.com/plugins/video.php?href=https%3A%2F%2Fwww.facebook.com%2F479803612168266%2Fvideos%2Fvb.479803612168266%2F620581081423851%2F%3Ftype%3D3&show_text=0&width=560

Assauts de migrants à Grande-Synthe : « Si ça continue, l’A16 sera hors de contrôle »

685370867_B978673094Z.1_20160516160439_000_G5V6Q3LL1.1-0

Des migrants par dizaines qui montent à l’assaut des poids lourds, face au camp de la Linière, des rondins posés sur l’A16 pour ralentir le trafic… Les CRS en charge de la sécurité sur l’autoroute tirent la sonnette d’alarme

Ce ne sont plus de simples traversées de l’A 16, mais bien des opérations coordonnées pour monter à l’assaut des poids lourds auxquelles les migrants du camp de la Linière se livrent depuis plusieurs jours. La technique ? Trouver des moyens pour ralentir, voire paralyser le trafic afin de pouvoir sauter dans un poids lourd se dirigeant vers Calais.

Source : La Voix du Nord

Lire la suite Assauts de migrants à Grande-Synthe : « Si ça continue, l’A16 sera hors de contrôle »

Répression policière: 3 mois de prison ferme pour des manifestants non-violents

10334352_1240931379268701_4736815471249954353_n.jpg

Samedi, en marge de l’opération « coup de poing » de 80 nationalistes du groupuscule Génération identitaire, 14 individus avaient été interpellés par les forces de l’ordre et placés en garde à vue au commissariat de Calais. Après audition des manifestants, le parquet de Boulogne a décidé de poursuivre trois d’entre eux.

Ils ont été présentés au tribunal ce lundi après-midi.

Les trois ont écopé de trois mois de prison ferme, sans mandat de dépôt.

Source : NordLittoral

Reportage de TV Libertés en vidéo:

 

CALAIS : GÉNÉRATION IDENTITAIRE OCCUPE UN PONT ET BLOQUE L’ACCÈS AUX MIGRANTS

Calais4

Depuis ce matin 7h, plusieurs dizaines de militants du mouvement Génération identitaire occupent un pont situé entre la jungle et le centre-ville de Calais et interdisent l’accès aux migrants. Ils semblent néanmoins laisser circuler les calaisiens. Les militants ont disposé sur le pont des grands écriteaux rouges où l’on peut lire « Defend Calais – No Way – Go Home », et ont allumé des torches ainsi que des pneus.

Source : Nord Actu

« Jungle » de Calais: affrontement entre no-border et forces de l’ordre

des-policiers-lors-de-l-evacuation-d-une-partie-de-la-jungle-de-calais-le-29-fevrier-2016-1_5551671.jpgQuatre jours à peine après une décision de justice validant l’évacuation d’une partie de la « jungle » de Calais, l’État en a entamé lundi le démantèlement, dans un climat tendu qui a dégénéré en heurts avec la police dans l’après-midi, sur fond de colère d’associations.

Source : L’Express

Lire la suite « Jungle » de Calais: affrontement entre no-border et forces de l’ordre