Archives du mot-clé Hugo Chavez

Salle comble pour la projection du film de Vincent Lapierre

DSC_5995.JPG

Samedi dernier était organisée à Lille la projection du film Chavez, itinéraire d’un révolutionnaire, suivie d’un échange avec Vincent Lapierre et d’une dédicace.

Renonçant à une après-midi ensoleillée, les spectateurs ont été conquis par le film et c’est devant un public nombreux et attentif que Vincent a pu développer le parallèle entre la révolution bolivarienne et la nécessité d’un sursaut français. Il a également évoqué son projet de développement d’ERTV et a appelé l’assistance à participer au financement participatif mis en place. http://gestion-er.fr/participatif/

vincent_fina83e3-8a516.jpg

Lire la suite Salle comble pour la projection du film de Vincent Lapierre

Projection : Hugo Chávez – Itinéraire d’un révolutionnaire

Samedi 8 avril 2017 – Projection du film de Vincent Lapierre

 

L’équipe d’E&R Lille accueillera Vincent Lapierre le samedi 8 avril 2017 à 15h00 pour une projection du film Hugo Chávez – Itinéraire d’un révolutionnaire.

Ce film produit par Kontre Kulture a été réalisé par le journaliste d’E&R et Stéphane Condillac, à leur retour des funérailles d’Hugo Chávez à Caracas.

La diffusion sera suivie d’une rencontre avec Vincent Lapierre et d’une séance de questions-réponses avec le public.

Réservations : reservation.erlille@outlook.fr

lapierre.jpg

 

 

compte-rendu du café littéraire de janvier 2017

Hugo Chavez la patrie au coeur de Vincent Lapierrehugo-patrie

Amoureux de son pays et de son peuple, Hugo Chávez a défendu âprement, totalement, jusque dans ses cojones, l’existence de la patrie comme principe libérateur. Avec une nation enracinée dans son passé, dans sa culture, dans ses traditions, le socialisme qu’il défendait n’était pas celui d’une idéologie hors-sol destinée à se fondre dans le mondialisme. Trahi par la gauche qui parce qu’il était issu de l’armée le traitait de  » fasciste « , en lutte contre la droite libérale inféodée aux intérêts de Washington et des multinationales, Chávez a pourtant rassemblé sous son nom la grande majorité du peuple vénézuélien pendant presque quinze ans. Il était la meilleure incarnation du populisme, mot galvaudé, souillé par ceux qui se réclament démocrates mais méprisent le peuple.

Lire la suite compte-rendu du café littéraire de janvier 2017