Archives du mot-clé ALAIN SORAL

Tour anniversaire d’E&R à Lille

Le 21 mai dernier, la section lilloise d’Egalité & réconciliation recevait Xavier de Faits & documents, Pierre Hillard, Lucien Cerise et Alain Soral pour fêter les 10 ans d’E&R.

Publicités

Conférence de rentrée : une réussite !

photo fond.jpg

La section lilloise d’Egalité & réconciliation accueillait hier pour la première conférence de la saison Alain Escada, président de Civitas, et Alain Soral, sur le thème de la nécessité de l’enracinement.

C’est devant une salle comble que les deux conférenciers ont pu développer leur analyse de la situation dans laquelle se trouve notre pays et les voies qu’ils préconisent d’emprunter pour échapper au chaos qui nous est promis.

Lire la suite Conférence de rentrée : une réussite !

Alain SORAL & Alain ESCADA en conférence à Lille

web enracinement.png

Dimanche 18 septembre 2016-15h

L’équipe d’ER Lille vous propose pour cette rentrée une conférence exceptionnelle qui réunira Alain Soral, président d’Egalité & Réconciliation, et Alain Escada, président de Civitas sur le thème de l’enracinement.

Nous vous invitons à découvrir la bande-annonce de l’évènement et à réserver vos places  rapidement !

Entretien avec Georges Feltin-Tracol

A l’occasion d’une conférence organisée par le Cercle Non Conforme, E&R Lille a rencontré Georges Feltin-Tracol, auteur du livre « En Liberté Surveillée ».

« En matière de liberté d’expression, la France donne facilement des leçons aux autres. Mais est-elle la mieux placée pour cela?
Spectacles de Dieudonné interdits, livres édités par Soral ou d’autres caviardés, manifestations violemment dispersées, mouvements patriotiques dissous… c’est tout le système français, mais aussi occidental que met en cause Georges Feltin-Tracol. (…)
En sept chapitres d’observations accablantes et parfois terrifiantes, Georges Feltin-Tracol examine l’incroyable et lente évaporation des libertés publiques avant d’esquisser quelques réponses révolutionnaires, populaires et identitaires.
Mais faites attention, le simple fait de lire ce livre risque de vous rendre suspect aux yeux du Pouvoir… »